Quelles sont les caractéristiques importantes d'une canne mouche ?

Publié par Bernard Charlot le

Quelles sont les caractéristiques importantes d'une canne mouche ?

Nous trouvons aujourd'hui sur le marché des cannes mouches extrêmement variées et c'est formidable ! Néanmoins pour faire un choix avisé  il est indispensable de connaitre les différentes caractéristiques de base d'une canne et leur importance pour le lancer et pour la pêche.

Les points majeurs d'une canne mouche

Quelques points sont absolument majeurs et orienteront directement votre choix. Certains sont bien visibles comme la longueur et d'autres plus cachés comme la rapidité ou l'action.

  • La longueur de la canne: comprise généralement entre 6 pieds (1,80m) et 11 pieds (3,30m): les cannes courtes sont plus maniables et légères.  Par contre elles sont moins efficaces en lancer et ne permettent pas de contrôler les dérives à courte distance (pêche sous la canne). 9 pieds est. un standard moyen mais tout dépend du type de pêche pratiqué.
  • Le poids de soie ou puissance : la canne possède une certaine puissance qui lui permet de lancer une soie plus ou moins lourde. Le numéro de soie correspondant à la canne est toujours inscrit sur la canne. Une variation de 1 numéro en plus ou en moins reste souvent possible et dépend aussi du type de soie utilisé (naturelle/synthétique et profil). Voir notre blog sur le choix de la soie à ce sujet.
  • L'action de la canne: soumise à une tension sur son scion (action du moucheur qui lance ou du poisson en bout de ligne), une canne va plus ou moins fléchir. Un fléchissement complet jusqu'au talon dénote une canne d'action parabolique. Si par contre seule le scion fléchit sous la même traction, il s'agit d'une canne d'action de pointe. Chacun pourra préférer un type d'action. Si l'action parabolique n'est plus à la mode (sauf pour la pêche en noyée), une action modérée sera souvent plus confortable et efficace qu'une action de pointe trop prononcée, car offrant une meilleure sensibilité, protégeant le bas de ligne de la casse lors d'une touche violente  et fatiguant le poisson naturellement par le flex de la canne. Certains trouvent aussi les cannes d'action rapide plus précises en lancer. L'action est liée à la rapidité, bien que ces deux paramètres ne soient pas toujours strictement équivalents et fonction de la construction de la canne.
  • La rapidité de la canne: une canne chargée par une tension préalable sur le scion  puis libérée va osciller librement plus ou moins vite, libérant l'énergie accumulée. Cette vitesse est la rapidité de la canne. Une canne rapide permet un lancer  plus efficace à longue distance  lorsque l'on maitrise parfaitement la synchronisation du geste de lancer. Elle est souvent d'action de pointe. Une canne de rapidité modérée permet un meilleur contrôle du lancer pour beaucoup d'entre nous, est performante à courte et moyenne distance et offre en général  les avantages d'une action elle aussi modérée

Les détails à ne pas négliger

Une fois les caractéristiques principales de votre canne choisies, il est intéressant de faire attention à quelques autres détails pour fixer votre choix entre deux cannes "équivalentes":

- Les anneaux: le nombre et le placement des anneaux contribue à l'action de la canne en modifiant le flex du blank carbone, au poids et à la glisse de la ligne au lancer. Le poids peut se mesurer et l'action s'essayer (ou être décrite avec objectivité par un vendeur sérieux qui a essayé ses cannes) . La modification du flex n'est pas un mal en soi;, tout dépend du résultat obtenu. Le poids est lui toujours un inconvénient. Dans ce domaine une canne équipée avec des anneaux de qualité est un plus car témoignant d'une recherche de qualité et de performance. Par exemple les anneaux SIC sont plus légers et résistants que des anneaux de base en Alconite; de même pour les anneaux monopatte, bien plus rarement utilisés que les  anneaux serpentiformes. Le revêtement influe aussi sur la glisse: un revêtement chromé dur sur l'inox est le standard. Certaines de nos cannes sont montées avec des anneaux monopatte Pacbay minima ring TiCr très légers et offrant une glisse maximale.

- La résistance des éléments métalliques à la corrosion: peut être un plus pour une canne destinée à la pêche en eau de mer. Des anneaux titanium résisteront bien mieux que des anneaux inox. Dans tous les cas bien sécher votre canne à la fin d echaque partie de pêche avant de la remettre dans son étui.

- le matériau du blank: historiquement la canne à mouche était en bambou refendu: il en existe encore mais leur montage artisanal complexe les rend coûteuses et elles sont lourdes. La fibre de verre  a été ensuite utilisée puis le carbone qui équipe aujourd'hui 90% des cannes. Ce dernier très léger et flexible existe en de nombreuses variétés. Le Japon (Toray) et La Corée du sud fabriquent d'excellents blank carbone utilisés pour nos cannes. Les qualités de carbone se distinguent par leur "module" qui caractérise leur résistance à poids égal: de IM6 à IM12 pour les cannes d'aujourd'hui (on note aussi de à 26t onnes à 40ronnes ce module). Une canne IM6 n'est pas "moins bonne" qu'une canne IM12 mais a un comportement différent: elle sera en général plus flexible et d'action lente à modérée ce qui peut être un avantage en fonction du type de pêche et de votre niveau de lancer Un carbone IM12 permet à contrario de fabriquer une canne rapide, d'action de pointe restant très légère. On arrive néanmoins à fabriquer aussi des cannes d'action modérée, très légères en carbones IM10 ou IM12 comme notre canne Troutlite.  La dernière révolution dans ce domaine est l'arrivée de carbone mis en oeuvre avec des "nano résines" sur les cannes très haut de gamme qui permettent encore de diminuer le poids à performance égale. Les carbone très haut modules sont un peu plus "cassants" et supportent moins bien les chocs: à éviter en particulier pour le lancement de nymphes à bille  à grande distance tant que l'on n'est pas bien au point au lancer car le scion peut être fragilisé après l'impact d'une nymphe et se briser .

Après avoir quasiment disparu des cannes mouches, la fibre de verre revient depuis quelque temps un peu à la mode. Elle est notamment intéressante pour le très gros poisson (saumon) car pratiquement incassable...

Les éléments de confort

Le poids: les cannes mouches actuelles en carbone semblent toutes très légères: de 60g pour un fouet de 6 pieds  à 160 g pour une 'lourde' canne mer. Mais en action de pêche une différence de 20g est très sensible sur l'agrément de pêche et la fatigue. La légèreté est préférable.

Le nombre d'éléments: la canne est divisée en plusieurs éléments pour le rangement et le transport. Aujourd'hui les cannes en 4 éléments sont les plus répandues et permettent un transport aisé notamment en avion pour les dimensions courantes. Pour les grandes cannes (10 pieds et plus) ou si vous recherchez une grande compacité (sac à dos, randonnée, ville montagne) des cannes en 5 à 7 éléments peuvent être intéressantes. Il faut néanmoins veiller à ce que poids, action et robustesse restent correctes pour ne pas gâcher votre agrément de pêche.

La poignée: généralement en liège, sa forme et la qualité du liège peuvent influer sur votre confort de pêche et aussi la perception d'avoir un bel objet en main ! Les qualités de liège sont croissantes de A à AAA et Extra Flor. On trouve aussi des poignées synthétiques en EVA notamment.

Le porte moulinet: sa fonction est de maintenir fermement le moulinet. Une double bague de serrage est un plus pour éviter tout desserrage intempestif mais augmente un peu le poids.Le métal est généralement un alliage d'aluminium ou de l'inox (plus résistant, plus lourd). L'insert peut être en bois, carbone, aluminium, liège: outre le poids il contribue beaucoup à l'esthétique de la canne.

L'équilibre statique de la canne: une canne bien équilibrée autour du point où vous la tenez est bien agréable lorsque vous la tenez longtemps à l’horizontale (pêche en eau rapide, pêche en mouche sèche en lac calme) ce qui n'est pas le cas au lancer.... Cela ne se mesure que sur l'ensemble canne équipée d'un moulinet avec sa soie. Sachant que pour moi le poids total est le principal ennemi en pêche à la mouche, l'équilibre statique est malheureusement rarement atteint car nécessiterait un moulinet beaucoup trop lourd. Cet aspect très discuté car facile à mesurer est pour moi secondaire pour la plupart des pêches.

Accroche mouche: Un accroche mouche au dessus de la poignée est bien pratique lors du déplacement entre 2 postes de pêche.

Points d'alignement: placés de part et d'autres des emboitements, des points d'alignement vous faciliteront le montage correct de votre canne.

L'étui: un étui rigide est indispensable pour protéger votre canne et devrait être fourni par tout vendeur sérieux et son coût doit être intégré dans le prix d'achat..En plastique/cordura ou léger en aluminium voir carbone c'est le complément indispensable de votre canne.

Les choix personnels

 Couleur de la canne: noir ou vert foncé "classe" ou jaune ou vert fluo "dynamique" voire kaki ou rose tous les gouts sont dans la nature.Bien sûr les couleurs discrètes peuvent être un avantage en action de pêche. Une finition mate (sur le blank, mais aussi le porte moulinet et les anneaux) évite les reflets qui peuvent alarmer une truite. Certains vieux pêcheurs n'hésitent pas à passer leur canne neuve au polish de carosserie pour supprimer le beau brillant que vous avez admiré en magasin!

 Et maintenant à vous de choisir votre canne et rappelez vous que prix et qualité ne sont pas toujours corrélés, même si il est difficile d'offrir une canne de qualité pour quelques dizaines d'euros.

Produit lié à cet article

Canne V-ACCESS 9 pieds #5

Canne V-ACCESS 9 pieds #5

Une canne mouche de qualité pour débuter Cette canne est conçue pour la découverte de la pêche à la mouche et une progression rapide dans le lancer mouche dans les meilleures conditions. Sa longueur standard...

Voir le produit

← Article précédent