Lacs et réservoirs

Si vous recherchez la lutte avec de gros poissons les lacs et réservoirs sont votre domaine: de la pêche randonnée en lac de montagne au bol d'air nature dans un beau réservoir proche de nos villes, vous attaquerez les truites arc en ciel et autres beaux poissons.

Un matériel simple mais puissant (sans excés  !) permettant le lancer à grande distance des mouches parfois lourdes  en soie flottante ou plongeante, la lutte contre le vent souvent présent et la maitrise de poissons de plus de 40cm serra votre meilleur allié.

 

Caractéristiques des lacs et réservoirs ?

Lacs et réservoirs permettent de pratiquer une pêche à la mouche assez différent de la pêche en rivière mais non moins attractive.

Le calme de ces étendues d’eau est apprécié par beaucoup ainsi que la possibilité de pêcher confortablement de la rive ou en bateau ou float tube. Il est souvent possible d’avoir avec soi pas mal de matériel pour en changer selon la technique de pêche et notamment plusieurs cannes et moulinets.

Même si la pêche des bordures n’est pas à négliger, il est en général nécessaire de pouvoir pêcher loin. Les poissons se tiennent souvent juste un peu après la distance de lancer maximale de la plupart d’entre nous…

La profondeur d’eau importante implique de disposer de matériel spécifique pour atteindre des poissons aux différentes profondeurs.

Les lacs, notamment en altitude, sont propices au vent et les mouches utilisées, comme les streamers, peuvent être grosses. Les poissons atteignent de très belles tailles.

Tout ceci milite pour un équipement assez puissant.

 

Quelle canne  choisir ?

Une canne un peu longue est  préférable à la fois pour augmenter la puissance de  lancer  et pour lever la soie par rapport au sol, sachant que l’on pêche surtout de la rive. Une longueur de 9 à 9,6 pieds  est à conseiller.

Une canne d’action rapide sera utile au bon lanceur pour atteindre les poissons les plus éloignés mais n’est pas forcément à conseiller pour tous , sachant qu’une puissance relative importante est nécessaire ce qui peut vite devenir fatiguant si l’on n’a pas une technique de lancer bien rodée.

Une puissance de #6 minimum est à conseiller et l’on peut monter à #7 ou #8 en fonction de la taille des mouches utilisées notamment pour les plus gros streamers. Il convient néanmoins de rester raisonnable pour éviter la fatigue ruinant tout plaisir de pêche : pour des mouches de taille moyenne et petits streamers il n’est pas nécessaire de monter à une puissance de 8. Dans tous les cas la canne ne doit pas être une « trique » rigide mais garder une action progressive pour être agréable, et ce d’autant plus que l’on monte en puissance.

Quel moulinet convient ?

Vous pouvez ici être confrontés (et je vous le souhaite !) à de très  beaux poissons : un moulinet doté d’un frein de qualité peut s’avérer indispensable. Sachant que vous sortez beaucoup de soie à chaque lancer, une récupération rapide vous permettra de pêcher plus : un moulinet large harbor a toute sa place. Il convient de vérifier qu’il ait une bonne capacité pour loger une soie de bonne puissance et pas mal de backing : il serait dommage de casser en bout de soie  le jour où le poisson d’une vie sera en bout de ligne…

Quelle soie choisir ?

Une soie assez puissante #6 à  #8 est à utiliser. Un profil Weight Forward (WF) sera bien adapté pour faciliter des lancers longs.

Il vous sera vite nécessaire de disposer d’au  moins une  soie plongeante en plus de votre soie flottante, pour pêcher en nymphe ou en streamer. Différentes rapidités existent (S1 à S6) pour atteindre rapidement différentes profondeurs. Une soie S2 ou S3 permet déjà de découvrir ce type de pêche. Ces soies sont lourdes et assez difficiles à lancer : ne jamais les prendre d’un numéro supérieur à la canne au risque de fatiguer votre bras … et la canne.

Quel bas de ligne utiliser ?

Le choix du bas de ligne peut être très variable suivant les techniques de pêche. Néanmoins l’utilisation de grands bas  de ligne (3m60 et plus) peut s’avérer difficile en cas de vent et pas forcément très utile (notamment en réservoir). . Une taille classique de 2m70 sera souvent plus adaptée, à raccourcir ou allonger un peu selon les situations. La taille de la pointe est supérieure à ce que l’on utilise en rivière. En réservoir et en pêche no-kill , il convient de s’en tenir à des pointes assez grosses (16/100) pour ramener de beaux poissons sans trop les fatiguer, ce qui impacterait leurs chances de survie.

Autre matériel

N'oubliez pas une grosse épuisette à manche long !

 


Promo
Canne Mouche V-ACCESS 9 pieds #6
Prix réduit 79,00 € Prix régulier 89,00 €
Prix régulier 149,00 €
Prix régulier 99,00 €
Promo
Ensemble découverte
Prix réduit 149,00 € Prix régulier 159,00 €
Promo
Moulinet mouche aluminium MM1 5/6
Prix réduit 29,00 € Prix régulier 39,00 €
Prix régulier 79,00 €